Projets/Manifestations

REGARDS SUR LA VILLE

2éme MOUVEMENT : LES ESPACES DÉLAISSÉS, ESPACES INTERMÉDIAIRES

Rappel

La Maison d’architecture de Guadeloupe a choisi de mener une action d’envergure et de travailler sur le thème des espaces publics de la ville caribéenne. Cette action visant à sensibiliser les citoyens à la qualité de leur espace de vie urbain et à développer les échanges autour de la définition de cette qualité, se déroule sur trois ans. Chaque année est étudiée une qualité d’espace public différente :

- 1er mouvement (2005/2006) : Les places publiques
- 2éme mouvement (2006/2007) : Les espaces délaissés, espaces intermédiaires
- 3éme mouvement (2007/2008) : Les entrées de ville

Pour mener à bien son action, la Maison de l’architecture et la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) ont signé en septembre 2005 une convention triennale. Le but de l’action n’est pas de faire une étude exhaustive ou architecturale des espaces publics urbains, mais au contraire de restituer aux utilisateurs et aux créateurs de ces espaces publics une vue, une analyse, une critique sensible différente : celle d’artistes, de penseurs, de citoyens, d’apprentis citoyens ...

La démarche de l’année

Pour illustrer la réflexion de l’année, La Maison de l’Architecture, au terme d’un partenariat avec la ville de Pointe à Pitre, à confier à son groupe d’intervenants, artistes, poètes, architectes, penseurs…. un espace délaissé de la ville pour « réappropriation ». « Réappropriation » à travers l’imaginaire et l’inventivité de ce concentré de société créole pour offrir au public de façon éphémère, un « espace rêvé » . En parallèle de cette action forte et symbolique, la Maison de l’architecture s’est attachée à développer les échanges entre tous : entre les professionnels, les décideurs, les usagers, les apprentis usagers, les artistes, les penseurs, ….. de la Caraïbe et d’initier un travail pluridisciplinaire autour d’une réflexion commune. Développer les échanges entre les villes, les îles, les pays ; ouvrir la vision des citoyens et des créateurs aux autres expériences, aux cultures, aux modes d’habiter et de vivre, aux modes d’échanger.

Les actions de l’année

C’est pour restituer à tous une manifestation finale particulièrement riche de création, de réflexions et d’échanges que la Maison de l’architecture a mis en place et fait aboutir ses trois actions fortes :

• la réappropriation d’un espace délaissé, espace intermédiaire de la ville au travers de la vision d’un groupe d’intervenants : artistes et penseurs .

• un appel à projet international autour du thème : « intervention sur les espaces délaissés, espaces intermédiaires de la ville caribéenne »

• un colloque international, échange d’expériences, autour du même thème qui s’est tenu dans les lieux même de la réappropriation .

Cette manifestation intitulée «DARBOUSSIER 2007» a attiré plus de 1000 personnes sur le site de la Friche Industrielle lors des 3 jours de manifestation.

 

Maison de l'Architecture, 9 rue de la liberté, 97122 BAIE-MAHAULT, GUADELOUPE Facebook MAG    Contact